Wednesday, 9 September 2020

La voiture accidentée du futur de Patrice Maltaverne

 


La voiture accidentée du futur
Patrice Maltaverne
Urtica, septembre 2020

Illustration de couverture :
Crash de Andy Armstrong

Préface de Walter Ruhlmann
illustrée par Patrice Viguès
ISBN : 978-1-71676-581-0

Trois extraits :

*

La voiture accidentée du futur fonctionne-t-elle encore ?
Fonctionnera-t-elle toujours ?
Sera-t-elle exposée au fronton des églises
Ou dans un autre lieu sacré ?
Aura-t-elle pour mission d’emporter des personnes
Jusque dans l’au-delà ?
Calera-t-elle juste avant ?
Le passage sera-t-il matérialisé
Par sa représentation aplatie ?
Quittera-t-elle la sphère des panneaux d’interdiction
Tendus à quelques jeunesses trop voyantes ?
Si l’on appuie sur le bouton de la portière
Y aura-t-il à l’intérieur un vrai cimetière d’autres voitures ?
Tout un musée tenu secret
En raison du caractère presque exceptionnel des accidents
Les victimes seront-elles bandées comme des momies
Dans une pièce dérobée aux regards artistiques ?

S’agit-il de ce tombeau
De la voiture accidentée du futur
Qui remonte à hier ?


***

L’éloge de la lenteur ne tient plus la route
Il y a une foule d’écrans superposés
Découpés en lamelles à peine visibles
Qui nous empêchent d’aller dépouiller la splendeur

Ce n’est pas nous
C’est l’électricité qui commande
Depuis plus d’un siècle
L’arbre à cames enfoui
Tout au fond du puits d’un moteur

L’étincelle du capot est plus magique
Qu’une pauvre carcasse
Flânant sous son pardessus
Annulée par les traits d’autoroute

Tant que vous n’aurez pas compté
La multitude de pixels irrésolus
Vous autorisant à partir
Plus loin résoudre des conflits
Intérieurs
Il n’y a aura pas de nouveau répit
Aucun autre campement
Que d’infortune
Et si arrêt il y a
Mieux vaut qu’il s’agisse
De cassure nette
Du néant prenant la seule forme valable
Ce monticule d’enterrement.

***

L’élément qui va encore le plus vite aujourd’hui
Pour qui sait tenir un volant
N’est pas une fusée
À moins de posséder un ciel peint dans sa chambre
N’est pas un avion
Déjà envoyé en l’air
De l’autre côté de la terre en boule sans secousses
Est toujours la bagnole
Que l’on voit rôder dans les ruelles
Accrochant ses bas de caisse
À la morphologie de l’œil
La bagnole toujours bête
Qui tire toujours vers les vacances
Où il y a moyen d’imaginer la fumée
Des dégonflés
Les limites du royaume de la famille plastiquée
Et son aile
Dont est attendue la côte bosselée
Comme le début de quelque chose qui repose
Sous la ligne d’horizon.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À commander auprès de l’éditeur Walter Ruhlmann urticalitblog@gmail.com
10€ frais de port compris
-par chèque à l’ordre de Walter Ruhlmann - 60, rue du Prieuré - 76540 Écretteville-sur-mer - France
-par paiement Paypal avec l’adresse wruhlmann@laposte.net
-autre moyen de paiement se renseigner à l’adresse urticalitblog@gmail.com

ou directement sur le site de l’imprimeur https://www.lulu.com/fr/shop/patrice-maltaverne/la-voiture-accident%C3%A9e-du-futur/paperback/product-pj6gzw.html
10 € plus frais de port et taxe €4,46 pour la France (prix affichés en $ : $10,38 + $5,25)

No comments:

Post a comment